LE FLEAU DES PRODUITS ECLAIRCISSANTS

Il y a quelques semaines, nous vous parlions des complexes des femmes noires au teint foncé, malheureusement justifié par une plus grande valorisation des peaux claires dans quasiment toutes les sociétés afro. Si vous avez raté l’article c’est par ici: https://www.niyalah.com/noire-ebene-et-alors/

Ce mal-être est si profond qu’il mène à des comportements  très dangereux : les produits éclaircissants. Quelques mots sur ces pratiques encore très loin d’être reléguées aux oubliettes.

Un phénomène de santé publique…

On assiste, depuis une vingtaine d’années, à l’utilisation massive des produits éclaircissants, en Afrique notamment. Les termes varient d’un pays à l’autre : on parle de tchoko en Côte d’Ivoire, ou de khessal au Sénégal… Mais l’objectif est le même : se dépigmenter la peau, avec des produits corrosifs voire décapants, notamment à base d’hydroquinone, vendus par des commerçants peu scrupuleux. Au-delà de l’aspect esthétique peu convaincant, on a pu voir des images terribles de femmes brûlées ou défigurées par ces produits cosmétiques, condamnées à d’atroces souffrances. Voyez par exemple ce reportage sur les dégâts causés par cette pratique au Sénégal :

Si vous fouillez un peu plus, vous tomberez sur des images terribles de personnes brûlées par ce type de cosmétiques.

En outre, il semblerait que les femmes qui commencent à s’éclaircir la peau soient prises dans un engrenage et n’arrivent pas à s’arrêter.

Dans de nombreux pays, les gouvernements ont été contraints d’intervenir pour lutter contre ce fléau, et ont interdit certains produits, soupçonnés de provoquer de graves maladies, notamment le cancer de la peau.

 

….Et loin d’être endigué

L’aspiration au teint clair est loin d’être révolue. Elle anime encore de nombreuses femmes. Nous l’avons constaté en préparant cet article : en tapant « produits éclaircissants » dans la barre de recherche Youtube, on voit les recherches qui reviennent souvent : « produits éclaircissants non dangereux » ou « produits éclaircissants américains ». La plateforme fourmille de conseillères pour dépigmentation en toute sécurité. Nous avons d’ailleurs été frappés par une Youtubeuse, Kad Mo, qui semble être passée par de nombreuses phases sans pour autant arriver à décrocher. Regardez son témoignage ici, appréciable pour sa sincérité :

Heureusement, de plus en plus de femmes au teint foncé s’assument pleinement, et c’est ce chemin que nous devons suivre, le chemin vers l’amour de soi qui est encore long. N’abandonnons pas !