Journée des femmes : 4 parcours inspirants

Le monde célèbrera demain les femmes ! L’occasion pour nous de revenir sur les parcours de certaines d’entre elles, qui sont une source d’inspiration. Artistes, entrepreneures, militantes, elles œuvrent, chacune à leur manière, pour l’évolution des mentalités. 

Imany

 

Après une carrière de mannequin, c’est dans la musique que l’on connaît désormais Imany. Depuis la sortie de son premier album « The shape of a broken heart » (qu’on vous recommande vivement !), elle s’est imposée sur la scène musicale française. Dans sa musique, son style vestimentaire, ses clips, elle rend hommage à ses origines comoriennes. Elle met sa notoriété au profit du combat contre l’endométriose, dont elle est atteinte. Ambassadrice de l’association Endomind, elle parle de cette maladie qui touche de nombreuses femmes mais qui reste encore peu connue et difficilement diagnostiquée. 

Aïssa Maïga

 

On vous parlait il y a quelques mois de cette jolie initiative de l’actrice d’origine sénégalo-malienne. Elle réunit plusieurs comédiennes noires, et ensemble elles publient un ouvrage pour dénoncer le racisme latent dans l’industrie du cinéma français. Le livre « Noire n’est pas mon métier », sorti en milieu d’année dernière, est un recueil d’anecdotes vécues par les 16 auteures. Clichés, plafond de verre… cette réalité ne se limite pas au monde du cinéma, mais elle est souvent méconnue ou minimisée. En parler est aussi un message d’espoir pour faire évoluer les mentalités. 

Leonora Miano

L’écrivaine aux nombreux succès, née au Cameroun, se sert de sa plume pour traiter de sujets qui touchent particulièrement la communauté noire en France : violences policièresplace des femmes ou encore, relations entre la France et les afro descendants. Un engagement qui n’est pas sans susciter quelques remous, mais qui soulève des questions essentielles pour faire avancer les choses et donner tout son sens au vivre ensemble.

Aïssata Diakité

 

Jeune entrepreneure, Aïssata Diakité a lancé une marque de jus de fruits dans son pays d’origine, le Mali. Zabbaan, du nom de ce fruit très populaire en Afrique de l’Ouest, fabrique des jus de fruits naturels, à partir de fruits locaux. L’entreprise les commercialise au Mali et en France. La marque est présente lors des salons de l’agriculture de Paris notamment ! A moins de 30 ans, Aïssata Diakité elle est à la tête d’une entreprise prometteuse, innovante, qui emploie une soixantaine de personnes au Mali. Un parcours de « repat » réussi !

Source : site Zabbaan

Nous !

Mais oui, nous ! Chacune d’entre nous a un rôle à jouer pour faire avancer les mentalités à nos niveaux et à nos manières. Les domaines dans lesquels il y a à faire sont nombreux : égalité salariale, discriminations, ascension sociale, partage des tâches domestiques… Des combats à mener au quotidien avec force et optimisme, pour que les choses évoluent sur le long terme.

 

Belle journée à toutes 🙂 !